En chemin, du prana à l’écoute du Silence….

En chemin, du prana à l’écoute du Silence….

N’étant pas disponible pour vous rendre compte de la semaine qui vient de passer, je vous ai préparé un article sur des réflexions surgies lors de mon aventure pranique et de l’expérience que je vis dans le sillage de Grigori Grabovoï.

Je voudrais revenir sur une question qui m’a été posée à plusieurs reprises. Pourquoi avons nous un système digestif si nous pouvons nous passer de manger ?

Très bonne question que je m’étais posée également. J’ai même été plus loin en imaginant ce qu’allait devenir mon système digestif si je ne reprenais pas l’alimentation solide.

Je ne détiens pas la vérité. Par contre, ce qui est certain, c’est que depuis son origine l’homme a beaucoup évolué.

Au fil des millénaires, son cerveau, entre autre, s’est développé. Cette évolution a nécessité un apport de protéines, glucides et lipides, mais aussi de vitamines, minéraux et acides gras. Pour cela, il lui a fallu modifier et diversifier sa nourriture pour arriver à ce que nous sommes aujourd’hui. Parti d’une alimentation essentiellement végétale et crue, celle-ci a évolué avec la découverte du feu puis avec le développement de l’agriculture et de l’élevage. Il parait évident que son système digestif s’est lui aussi adapté à ces différentes modifications alimentaires.

Nous sommes donc certes plus évolués que nos ancêtres, mais nous n’utilisons guère plus que quelques pourcents de notre cerveau. 5 % selon les scientifiques, à peine 1 % selon Grigori Grabovoï. La prochaine évolution de l’homme sera donc l’expansion de conscience.

Rappelez vous, nous sommes dans l’ère du Verseau, nous sortons du matérialisme. Nous allons vers l’énergie du cœur et passons en 4ème et 5ème dimension. La science, elle aussi évolue en tenant compte du nouveau paramètre qu’est la conscience. ” La théorie de l’unification de Nassim Haramein redéfinit ou complète les bases de  la physique, de l’astrophysique, de la biologie etc.. en reliant la science des Anciens, et les dernières découvertes en physique des particules et la conscience humaine”.

Notre Conscience grandit. La création de matière et donc de toute notre réalité physique étant directement dépendante de notre niveau de conscience, cela signifie que si notre conscience évolue, notre environnement se modifie lui aussi.

Tout va donc devenir progressivement plus subtil, y compris la nourriture. En montant en vibration dans l’amour, l’Homme va évoluer à tous les niveaux.
Comme le rappelle Grigori Grabovoi , “l’amour est le matériau de constitution de tout l’univers.” La nourriture se fera donc elle aussi plus légère, plus lumineuse. Cela prendra du temps mais nous y allons très certainement.
Il est donc probable que nos descendants constateront une évolution de leur aspect physique. Les organes eux aussi s’adapteront et se modifieront.
A ce sujet, Grigori Grabovoï nous dit : “lorsque l’humain sera réalisé, il sera totalement autonome par rapport à son environnement. Il n’aura plus besoin de se nourrir même s’il pourra le faire pour son plaisir”.

Pour terminer de répondre à la question initiale, le système digestif et sa raison d’être seront donc certainement un jour bien différents s’il ne sert plus que pour le plaisir.

Entre temps, nous expérimentons la diversification alimentaire au delà du “manger local”.

Surfant sur l’évolution d’après guerre, l’industrie s’est développée autour de cette notion de progrès. Nous sommes passés à plus de quantités, de diversité, d’exotisme, déjouant la raison des saisons.
Si nous en avons retiré un confort certain, comme souvent il y a eu des exagérations. Non plus pour notre bien cette fois mais pour le profit.
Utilisation d’engrais, pesticides pour augmenter le rendement. Expérimentation et modifications génétiques pour augmenter la rentabilité. Exploitation outrageuse des zones agricoles et d’élevage pour l’exploitation intensive. Maltraitance animale.
Avec pour conséquences, entre autre, une multiplication des pathologies touchant les intestins. Les allergies, intolérances, les maladies inflammatoires du colon (colites, diverticules, syndrome du colon irritable, occlusions) surpoids et obésité sont devenus le fléau du siècle.
L’évolution progressive de la conscience en lien avec l’ère du Verseau nous fait progressivement sortir de ce progrès à tout prix. Retour au naturel, développement de la consommation de produits biologiques, alertes sur les consommations de gluten ou de produits laitiers. Ces produits devenus poisons étaient pourtant encore, il y a une génération, la base de l’alimentation. On assiste également à une amplification des différents courants végétarien, vegan, crudivore etc….
Après avoir abusé et souffrant aujourd’hui des effets de tous les excès, nombreux sont ceux qui font marche arrière, affinent et allègent leur nourriture, portent attention à la qualité des aliments.

Et si l’on regarde du côté de la technologie ?

Elle a été développée pour être un soutien pour l’homme, pour lui permette de se développer, de devenir autonome par rapport à son environnement.
À ce jour, l’humain en a encore besoin puisque celle-ci lui permet de gagner du temps, et que ce gain de temps devrait lui permettre d’évoluer plus rapidement.
Il n’en sera pas toujours ainsi. En effet, Grigori Grabovoï, encore lui, nous prédit que “lorsque l’humain sera réalisé, il sera totalement autonome par rapport à son environnement. Il pourra se déplacer dans tous les espaces et dans tous les temps à volonté, et il matérialisera chacune de ses pensées constructives instantanément”.
À l’heure actuelle, l’humain a encore besoin de la technologie tout simplement. Cela va hélas jusqu’à une certaine forme de dépendance. Il suffit déjà d’observer les addictions aux smartphones, réseaux et autres jeux.  Cela sans compter la dépendance visible et invisible pour le traitement de toutes les informations dans tous les domaines. Imaginez un seul instant un arrêt total de l’électricité. Hormis les foyers autonomes énergétiquement que deviendrions nous ?
Là également il va devenir vital pour l’homme d’évoluer et d’apprendre à utiliser ses capacités. S’il devient dépendant de la machine, il est tout à fait possible qu’il se fasse dépasser et même asservir par elle. Je parle ici du transhumanisme.
Et c’est cette urgence qui motive Grigori Grabovoï à nous fournir tous ces outils. L’urgence pour l’homme de structurer sa conscience pour ne pas être asservi par la machine dont la vitesse de traitement de l’information ne cesse d’augmenter.

L’évolution de l’Humanité dépendra donc de notre capacité à développer notre Conscience

Le pranisme peut être une voie pour cette évolution. Certains pensent en effet qu’elle est une des voies vers l’Eveil. C’est fort probable, je n’ai pas la réponse. Je peux toutefois témoigner de changements intérieurs profonds même si je n’en suis qu’à la phase d’expérimentation.
Je vous propose également d’aller voir ce texte qui est, je trouve, très bien écrit et témoigne très clairement de ce que je ressens également depuis le début de ce processus. La nourriture pranique

De mon côté j’entame une nouvelle étape, celle de la reprise alimentaire solide dans le cadre d’une retraite en silence. Elle me demande tout autant de vigilance pour ne pas aller trop vite, respecter mon corps, ses besoins et non mes envies mentales. 
Là encore je vais laisser faire en sachant déjà qu’un prochain processus pranique m’attend dans quelque temps. Je pressens une forme d’adaptation de mon alimentation mais je n’en sais pas plus pour le moment.

Je vous tiendrai au courant 🙂

D’ici là, partagez, échangez, participez à l’évolution du monde.

Dans la joie du partage

Catherine. 

Catherine Le hen

Thérapeute énergéticienne/Guérisseuse Catherine LE HEN est Initiée au Reiki/Sekhem/Acceuil du Verbe , elle est également Moon Mother et Enseignante de Kundalini Yoga

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.