RETRAITE

Jeûne Sec – Kundalini Yoga-  Accompagnement holistique

Jeûne sec retraite accompagnement avec soins énergétiques catherine Le Hen

A la demande de particuliers ayant déjà une expérience du jeûne j’organise des retraites de 7 jours aux Sorinières près de Nantes.

Témoignages en bas de cette page

Retraite méditation Kundalini Yoga accompagnement soins énergétique et spirituels

Jeûne sec / Kundalini Yoga

pour un véritable

Voyage intérieur

Il s’agit d’un séjour accompagné très individualisé, d’accompagnement et découverte du jeûne sec et du Kundalini Yoga.

Il est proposé en tout petit groupe (3-4 personnes) afin de préserver le calme et de permettre d’adapter le rythme et les soins proposés dans le programme.

Bien plus qu’un nettoyage du corps, cet accompagnement au jeûne sec avec le Kundalini Yoga et les nombreuses techniques de soin à ma disposition, sera l’occasion de revisiter votre mode de vie,  vos positionnements, d’écouter votre corps et votre âme pour retrouver un fonctionnement corps/âme/esprit plus harmonieux.

Prochaines dates

          du 10 au 17 février 2023              COMPLET 

Et
du 17 au 24 mars 2023

Les dates seront validées dès la 3ème inscription ferme. Ne tardez pas

Dates suivantes à venir :              AUTOMNE 2023

 

Je reste à votre disposition pour organiser ce séjour sur d’autres dates à votre convenance.

Me contacter pour les conditions et tarifs 

 

Avantages du jeûne sec

Le jeûne sec est l’abstinence totale de la nourriture, de l’eau et de liquides.

Pourquoi un jeûne sec, en quoi est-il plus efficace ?

Beaucoup de religions, yogi, shaman, adeptes de diverses pratiques énergétiques font le choix du jeûne sec.

Cette technique est pourtant souvent source de grande peur, notamment à cause de la fausse croyance trop répandue qu’une personne ne peut pas Survivre pendant plus de 3 ou 4 jours sans eau.

Cependant le corps humain est bien plus puissant que nous ne l’imaginons et ses capacités à s’adapter à des conditions extrêmes sont souvent largement sous-estimées, notamment parce qu’il n’est pas tenu compte de la capacité et du désir de l’âme.

Le jeûne sec est particulièrement efficace, et les résultats souvent étonnants. Il doit toutefois être suivi avec une certaine méthodologie pour garantir la sécurité du pratiquant.

1 – Une libération intense de cellules souches dans le sang active les processus de régénération et de rajeunissement

C’est en raison de l’influence des cellules souches que le corps est capable de s’auto-régénérer et de se rajeunir, cependant le nombre de cellules souches diminuent avec l’âge.

Le jeûne, et particulièrement le jeûne sec, augmente la libération des cellules souches dans le sang par le biais d’un processus de nettoyage qui est initié à mesure que le corps se débarrasse de cellules malades, anciennes et mutantes, créant de l’espace dans les tissus pour les cellules souches, qui sont libérées dans le sang, dans la circulation sanguine en volume plus élevé.

Des expériences comme celles de Y. Romanov, un Docteur enbiologie russe, a prouvé de manière concluante qu’après une période de jeûne sec, le corps triple sa production et sa libération de cellules souches, un effet qui continue pendant plusieurs mois après le jeûne.

2 – Élimination des dépôts graisseux, des oedèmes, des tumeurs et des tissus enflammés.

Le jeûne sec force le corps à obtenir de l’eau à partir de ses propres cellules et, par conséquent, les tissus superflus du corps (dépôts de graisse, oedèmes, ganglions, tumeurs, etc.) sont éliminés beaucoup plus rapidement au cours d’un jeûne sec qu’un jeûne à l’eau.

Le jeûne sec est au moins 3 fois plus efficace que le jeûne à l’eau. Il a été démontré dans de nombreuses expériences que la faim psychologique disparaît en moyenne après 3 jours de jeûne à l’eau et après seulement un jour de jeûne sec.

En effet, la majorité des  pratiquant du jeûne sec confirmeront le fait que le jeûne sec est plus facile à supporter que le jeûne de l’eau en raison de l’absence totale de faim.

C’est parce que pendant le jeûne sec, les cellules sont divisées plus rapidement que pendant un jeûne à l’eau (par le processus de l’autolyse), car l’organisme a besoin d’accéder à l’eau contenue dans les cellules.

Après environ 3 jours de jeûne sec, le corps entre dans un état connu sous le nom d’acidocétose, qui se produit beaucoup plus tôt que pendant un jeûne à l’eau, qui a lieu habituellement vers le 12ème jour.

3 – Purification informationnelle du corps par l’ “eau de vie” endogène

Pendant le jeûne à l’eau ou au jus, la purification se fait via l’eau exogène (c’est-à-dire externe), tandis que pendant le jeûne sec, un nettoyage intense a lieu au fur et à mesure que les toxines sont éliminées par le processus de création de l’eau endogène (c’est-à-dire créée en interne), qui est la plus haute qualité. Eau disponible, synthétisée par l’organisme lui-même à partir de ses propres réserves. 

Seules les cellules saines sont capables de produire de l’eau endogène et, par conséquent, le corps rejette et expulse les cellules malade et affaiblies ou mortes donc plus à la norme et qui ne sont pas en mesure de produire l'”eau de la vie”.

En ne comptant que sur l’eau endogène, le sang et la lymphe sont fortement purifiés via le système de filtration interne du corps, et tous les tissus au travers desquels ces deux fluides importants circulent sont également purifiés de leurs contenus extérieurs.

Ce phénomène incroyable n’a pas lieu lorsque du jeûne à l’eau ou aux jus.

Toutes les inflammations sont alimentées par l’eau, comme le montrent les oedèmes contenant du pus et de la lymphe qui entourent les blessures physiques et les plaies. Privé du flux d’eau exogène, le corps utilise très soigneusement son eau endogène, ne nourrissant que des cellules saines.

De ce fait, les cellules mutent, les bactéries et les parasites souffrent d’un manque d’eau et meurent.

Il n’est pas rare d’avoir une fièvre ou une température élevée lors du jeûne sec, ce qui entraîne une augmentation des immunoglobulines des cellules immunocompétentes et des cellules T-Lymphocytes, car chaque cellule du corps est transformée en une sorte de petit four où toutes les toxines sont détruites. Si une cellule est trop mutée, elle est complètement éliminée.

4 – Aucun traitement supplémentaire n’est requis

Contrairement au jeûne à l’eau ou aux jus, il n’est pas nécessaire de combiner le jeûne sec avec les saunas, le lavement et d’autres procédures thermale, telles que les irrigations coloniques.

En fait, ceux-ci sont contre-indiqués, car l’organisme élimine effectivement les toxines sans eau supplémentaire et l’introduction de l’eau exogène stoppe immédiatement le processus.

5 – Perte de poids intense, constituée principalement de graisse

Le jeûne sec facilite la perte effective de poids et la stabilisation du poids à long terme. En effet, les dépôts de graisse sont brûlés 3 fois plus vite que pendant le jeûne à l’eau.

Pendant le jeûne à l’eau, les graisses et les muscles sont perdus dans des proportions presque égales, tandis que le jeûne sec brûle principalement la graisse, puisque les cellules graisseuses sont 90 % d’eau et se désintègrent 3 fois plus vite que les cellules musculaires pendant le jeûne sec. Le corps devient plus maigre et plus souple. Ce qui rend intéressant la pratique du yoga en complément.

6 – Rajeunissement

Étant donné que le corps est contraint d’éliminer les cellules mutantes et endommagées, les cellules restantes sont plus fortes

Parce que le corps est soumis à des conditions extrêmes lorsqu’il subit un jeûne sec, son mécanisme de “sélection naturelle” a lieu, en vertu duquel les cellules fortes et faibles du corps sont en concurrence directe face aux ressources rares d’eau endogène, et les cellules les plus saines et les plus fortes, et victoire à la plus saine et la moins endommagée. Les résultats s’observeront au niveau de la peau, des ongles et des cheveux.

Le jeûne sec élimine les cellules parasites qui ne sont incapables de survivre au processus. Autrement elles seraient libres de se multiplier et de produire de nouvelles cellules endommagées ou mutées, augmentant ainsi la quantité d’obstruction et de toxémie dans le corps.

Après un jeûne sec, ces cellules “rebuts” sont remplacées par une nouvelle génération de cellules saines, ce qui entraîne un corps régénéré et rajeuni.

7– Renversement et prévention des maladies

Il est également rapporté que le jeûne sec aurait un effet très favorable à la prévention de maladies telles que le cancer.

8 – Purification des canaux d’énergie dans le corps

le jeûne sec est d’abord et avant tout une pratique SPIRITUELLE

Il a un effet direct sur l’énergie du corps, qui est fortement renouvelée. L’activité cérébrale augmente, les capacités créatives sont stimulées, les émotions équilibrées et harmonisées. 

L’énergie négative est éliminée, les chakras sont ouverts et les canaux énergétiques du corps – connus sous le nom de ” Nadi ” – sont nettoyés.

L’énergie négative est concentrée dans des parties pathologiques et enflammées du corps, zones remplies d’eau ” morte ” qui apparaissent longtemps avant que les symptômes d’une maladie se manifestent.

À la suite du jeûne sec, l’eau ” morte ” est remplacée par l’eau “vivante ” et la pathologie disparaît parallèlement aux causes sousjacentes de diverses autres pathologies.

9 – Plus d’énergie, moins de besoin de sommeil

Après un jeûne sec, le corps nécessite moins de sommeil et fonctionne beaucoup plus efficacement, car le corps commence un processus de super régénération après avoir rompu le jeûne.

Depuis que les ” nadis ” ont été nettoyés et que les chakras ont été ouverts, le corps est plus apte à puiser de l’énergie – connue sous le nom de “Prana” – de son environnement, comme le soleil, l’air, etc.

Après avoir franchi un jeûne sec, une grande poussée d’énergie est vécue et l’on devient très productif et l’on se sent utile, optimiste et équilibré.

En conclusion :

J’ai fait plusieurs jeûnes secs, le plus long étant de 7 jours en début de parcours pranique en 2021. Voir ici mon partage d’expérience sans eau.

Je peux attester que les effets sont beaucoup plus intenses et rapides que dans le cadre d’un jeûne hydrique.

Durant ces 7 jours j’ai toujours continué à uriner plusieurs fois par jour sans prendre aucun liquide, preuve que le corps ne se déshydrate pas et continue à effectuer son travail de nettoyage. J’ai également continué mon activité comme d’habitude sans fatigue.

Je vous invite à en faire l’expérience par vous-même, en conscience, en toute sécurité (en vérifiant auprès de votre médecin que vous n’avez pas de contre indication médicale) et en respectant votre corps, notamment de débuter par 36 à 48 h puis d’augmenter la durée au fur et à mesure.

Il peut être important de se préparer psychologiquement et même de se faire accompagné au délà d’un ou deux jours de jeûne.

 

ATTENTION le jeûne sec comporte des contre indications et vous devez toujours vérifier que vous n’êtes pas concerné auprès de votre médecin.

Ce qu'ils en disent :

Philippe
 

Une Expérience MAGIQUE…

Je pratique le jeûne intermittent depuis longtemps déjà, la suite logique pour moi était donc le jeûne long. La logique a parfois ses limites et la vie en a décidé autrement en mettant sur ma route Catherine que j’ai d’abord découverte au travers de son site web. Je remercie la vie car j’ai opté pour un jeûne sec avec l’accompagnement de Catherine que j’ai trouvé remarquable. C’est un challenge avant tout personnel…mais si ce challenge est parfois difficile il est à la hauteur du résultat dont je profite encore aujourd’hui. Si vous souhaitez prendre soin de vous, Catherine saura vous y aider en associant le jeûne avec du Yoga (que j’ai découvert à ce moment là), avec de la méditation, en mode retraite en fait, cela est plus juste.

Je remercie Catherine pour ses enseignements, je sais déjà que je ferai un nouveau jeûne sec, les bienfaits sont tellement beaux.
Au plaisir Catherine.

Alain –
 

Je n’ai pas hésité à m’inscrire pour un deuxième jeûne sec de l’année du 23 au 30 septembre.
Je l’ai commencé bien fatigué, secoué par une solide sinusite frontale soigné par de la cortisone trois jours avant le début.
Plus la semaine avançait et plus je retrouvais de l’énergie et mes esprits, à noter toujours cette particularité du jeûne sec de ne ressentir aucune sensation de soif et de faim.
Lors du premier stage pratiqué au mois de mars, le nettoyage physique fut important (langue et palais chargés, température…) en comparaison celui-ci fut plus léger et plus confortable.
La gestion du physique est plutôt personnelle.
Pour l’éveil spirituel qui est la partie la plus intéressante et indissociable d’un jeûne avec la séance journalière de Kundalini Yoga, les mantras, les méditations, les entretiens individuels, les discussions de groupe, l’Ajna Light, les balades, (et plus) proposés par Catherine qui donne le rythme des journées qui se suivent rapidement, aisément.
Tout ce travail pour amener un éveil spirituel, de
penser à soi avant de penser aux autres, de s’aligner et surtout d’être dans le présent.
Ne dit on pas:
Quelqu’un qui déprime, c’est quelqu’un qui vit dans le passé
Quelqu’un qui est anxieux, c’est quelqu’un qui vit dans le futur
Quelqu’un qui vit en paix, c’est quelqu’un qui vit dans le présent.
Le passé qui se présentait sous forme de ruminations devient lointain, fugace, je le chasse symboliquement un revers de main
Je reste dans le présent, ici et maintenant
Le futur sera ce qu’il adviendra, ce qui n’empêche pas d’avoir des projets.
Merci à “Nous quatre”
Quel confort, quel bonheur d’être en petit groupe cocooné par Catherine forte de son parcours, de ses savoirs, de ses expériences, de ses ressentis, de sa communication aux mots justes, dotée d’un Amour Universel, de cette joie intérieure qui a rayonné dans nos cœurs durant cette semaine un peu hors du temps et qui continue à infuser.

 

Ludivine
 

Je tenais à partager mon expérience de jeûne sec/kundalini yoga effectué chez Catherine du 23 au 30 septembre 2022.

Depuis des années je “tente” de travailler sur moi pour régler différentes problématiques.
Psychologue, hypnose, médecine traditionnelle chinoise, m’ont accompagnée tout au long de mon parcours quelque peu cahotique.
Tenter est le verbe qui me semble le plus approprié car jusque là j’avais l’impression de tourner en rond sans jamais réussir à sortir de mes mauvais schémas, cette spirale sans fin m’a amenée à un burn out en juin 2022.

Je me suis intéressée de plus en plus au jeûne sec et à tous ses bienfaits. Pour moi, c’était ce qui allait me permettre d’appuyer sur le bouton reset. Je voyais ce stage comme un moyen de me purifier sur le plan : physique, psychique, émotionnel…

Malheureusement je ne voyais que des stages en grands groupes, ce qui ne m’attirait absolument pas, je souhaitais un accompagnement en petit comité,  plus personnalisé.

Lorsque j’ai découvert le site de Catherine ce fut pour moi une évidence par son parcours, le programme de son stage, les termes qu’elle employait.
Les quelques centaines de kilomètres qui nous séparaient n’étaient pas un obstacle.

Nos échanges téléphoniques n’ont fait que confirmer mon ressenti, instantanément sa voix traduisait ce que j’avais ressenti en parcourant son site. Écoute, douceur, bienveillance,  réconfort, empathie.
Catherine a toujours su se trouver disponible pour répondre à mes interrogations, cela jusqu’à la veille du stage.

Nous étions trois stagiaires, j’ai rencontré deux très belles personnes elles aussi, attentionnées et bienveillantes.
Nous formions un groupe uni, soutenu par Catherine toujours d’humeur égale,  souriante, agréable, attentive au bien-être,  au mieux-être de tous.

Tout au long du séjour Catherine s’est montrée extrêmement vigilante, très professionnelle, sérieuse dans notre suivi, elle a fait preuve d’une très grande adaptabilité toujours avec humour et douceur.

Je suis rentrée il y a une semaine, je n’ai pas encore tous les mots pour relater ce que j’ai vécu lors de cette semaine. Je mettais beaucoup d’espoir dans ce stage, il est allé bien au delà de mes attentes.

Je suis repartie avec plein d’outils et surtout de nombreuses prises de conscience.
Je ne peux que vous inciter à franchir le pas.

Il y a peu de personnes qui peuvent autant marquer nos vies, Catherine a marqué la mienne.

Je sais désormais qu’il y avait un avant et qu’il y aura un après.

De tout mon cœur MERCI Catherine.

“Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous ” Paul Eluard

Florence
 

En mars 2022, prise dans un divorce long et dur, suspendue au-dessus de ma vie depuis deux ans, je me sentais fragile, confuse et incapable d’agir. Je connaissais déjà les bienfaits du jeûne hydrique qui m’avait permis d’arrêté de fumer et c’est en m’intéressant au jeûne sec que j’ai été guidée vers Catherine, avec toute ma gratitude !
En plus du jeûne et de la clarté mentale qu’il apporte, Catherine utilise de nombreux outils thérapeutiques, tant psychologiques que physiques et énergétiques, qu’elle a acquis et expérimenté dans son propre chemin d’évolution.
Je suis arrivée pleine de résistances mentales et de conditionnements dont j’ai pu prendre conscience dans un espace confortable, bienveillant, sans jugement. Ça n’a pas toujours été facile, mais grâce à la patience et aux compétences de Catherine j’ai pu dépasser des blocages et libérer des émotions enfouies, pour retrouver mon énergie et ma force de vie.
Nous étions trois participant et la disponibilité de Catherine a permis à chacun de recevoir des soins et des temps individuels de dialogues sur nos problématiques personnelles. Je n’ai à aucun moment souffert de la faim. J’ai passé deux jours sans boire et repris l’eau et les bouillons le troisième jour sur les conseils de Catherine, attentive aux limites de chacun. Son ’enseignement du kundalini yoga complète bien le jeûne pour revenir au corps et va au-delà de la simple pratique de postures, pour en explorer la profondeur et les ressources.
Je suis repartie de cette expérience transformatrice riche d’outils précieux et généreusement partagés sur support papier. Outre les 4 kg perdus, cette semaine a bouleversé ma vie et tout s’est accéléré dès mon retour. J’ai pu engager des démarches concrètes pour organiser plus sereinement mon divorce et faire face à mon mari, accompagnée d’une nouvelle force ! Merci infiniment Catherine,
Florence

expérience du prana
espace sacré
connection de coeur à coeur
Alain
 

N’étant pas attiré par un “jeûne hydrique”, quand Catherine a proposé d’organiser un “jeûne à sec”, je n’ai pas hésité, ce serait mon premier jeûne.
Première indication, aucun des participants n’a souffert de la faim ou de la soif.
J’ai même trouvé une certaine aisance à ne pas manger et boire pendant 5 jours, je suis passé de 74 kg à 68 kg.
Physiquement le corps s’est détoxifié de jour en jour et le nettoyage a continué après l’arrêt du jeûne en amenant une nette amélioration et une souplesse des articulations des chevilles et surtout des épaules, mais aussi j’ai constaté que la pression sur les sinus a disparu.
Les prises de paroles, au début ont permis à chacun d’exprimer ses problèmes “divorce, colère, mésestime, perte de confiance en soi” et puis chacun a pu progresser avec l’aide du groupe mais c’est surtout Catherine qui par des séances individuelles a mis le doigt sur les blocages, nettoyé le passé et amené des solutions.

Mentalement, l’esprit et les idées sont plus claires et surtout je suis dans l’instant, dans le présent, le passé reste dans le passé et le futur n’est qu’une projection mentale et je laisse venir l’intuition.
Je m’exprime maintenant facilement en public, je n’ai plus peur du jugement de l’autre.

Merci à Florence et Erwan, et surtout un énorme MERCI et beaucoup de gratitude à Catherine qui a concocté ce “jeûne à sec”( une semaine de préparation) et a animé avec justesse, sourires, bienveillance et amour du partage en apportant des soins à chacun suivant ses blessures parfois lointaines et enfouies.
Merci de tout mon cœur.

reprise hydrique
Erwan
 

Je te remercie très sincèrement pour cette semaine de retraite. Grâce à ton accompagnement rassurant et harmonieux, j’ai réussi à ne pas manger et à ne pas boire pendant 6 jours. Les différentes activités pratiquées m’ont permis de me maintenir, en même temps, en mouvement, en relaxation, en réflexion et au repos. Ce processus global m’a libéré de problématiques personnelles et, m’a permis de repartir vers une synergie plus porteuse ; toujours en cours, bien que cette semaine soit terminée…
Je ne peux évidemment que conseiller cette pause qui vous fera le plus grand bien…